AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BG gabriev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zekiel
Épéiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1565
Age : 26
Localisation : Dans la cave de la taverne
Métier : Retraité
Guilde : La*Confrerie
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: BG gabriev   Ven 22 Mai - 16:50

Chapitre 1: Un triste Passé

Eleven Snake, 1212.

La nouvelle se répandait comme une traînée de poudre. Le roi était mourant. Tout le château s’habillait en noir.

La rumeur commençait à parcourir les ruelles d’Eleven snake. La femme qui avait bu à la fontaine de Laucian était sur le point d’accoucher. Personne ne savait quelle engeance en sortirait.

Un hurlement déchira l’air.

-Le roi est mort ! Le roi est mort ! Longue vie au roi !
-Ouinnnn

Un vieil homme meurt. Un enfant nait. Le cycle de la vie était tout puissant.

-Haaaaaa

Le cri de terreur venait du père de l’enfant. En effet, sa femme avait accouché d’un monstre. Et ce dernier allait entraîner sa mort, ses cornes ayant gravement entaillé l’intérieur de la jeune maman, qui perdait peu à peu la vie.

Le bébé était un démon ! À cette vue, le père le lâcha, et le bébé tomba au sol. L’assistance était saisie de terreur. La panique la gagnait. Soudain, le mot d’ordre fut donné ; en quelques secondes, le bébé était seul à côté de sa mère agonisante. Mort, le premier jour de son existence ; Tel devait être son destin apparemment… Mais ce ne fut pas le cas.

Une vielle aveugle entendit les pleurs du bébé, et vint le réconforter. Elle prit en charge de l’éduquer, du mieux qu’elle put, c’est à dire pas très bien…

À six ans, l’enfant, désormais nommé Gabriev par la vieille femme était prêt à aller à l’école. Ce jour allait marquer un tournant pour les 16 ans suivants de sa vie: il n’avait jamais vu personne, et personne ne l’avait jamais vu depuis sa naissance. On le croyait mort, et on avait oublié l’existence de l’enfant démon. Mais lors de son arrivée à l’église pour le premier cours, il fut chassé par les autres élèves qui ne voulaient pas de lui. Il fut ensuite poursuivit par des hommes qui désiraient le tuer, et quand il rentra chez sa « mère », ceux-ci cessèrent leur poursuite. Mais ils revinrent une heure plus tard, avec un curé, qui accusa la vieille aveugle de sorcellerie. Elle fut brûlée vive immédiatement. Gabriev, qui était caché dans la pénombre, ne perdit pas une seconde de vue, la scène.

Ce jour, il jura qu’il ne fréquenterait plus les hommes, et partit vivre dans les collines avoisinantes. Durant 16 ans, il y vécu comme une bête, son aspect démoniaque devenant de plus en plus prononcé. Pourtant il n’était pas mauvais, et plus d’une fois il vint en aide à des voyageurs en détresse. Mais à chaque fois, ces derniers fuyaient à sa vue. Il perdit même l’usage de la parole.

Cette existence dura de nombreuses années. Jusqu’au jour où une rôdeuse le recueilli. Elle lui dit de travailler pour un organisme appelé La brigade des faucons. Grâce à de nombreux efforts, elle réussit à lui faire retrouver l’usage de la parole et à lui faire accepter l’idée de revoir d’autres humains.
C’est ainsi que Gabriev se retrouva devant les portes de la brigade. Une fois entré, il en n'est jamais ressortit: Il était enfin chez lui.
Les années passèrent et la fraternité n'était plus au rendez vous à la brigade, les membres clefs partaient, l'instabilité régnait. Ce fut à son tour de partir, laissant derrière lui les belles années de sa vie. Il fit quelques jour de marche et se rendit au camp de la Confrérie, alliés de longue dates avec la brigade. Il déposèrent ses armes et ouvrit une taverne dans les environs de la guilde.

Les mois passaient et ses talents de commerçants ne portaient pas leurs fruits.De plus la lassitude s'emparait de lui, la vie calme qu'il menait ne lui plaisait pas il était de sang bouillant, il avait besoin de répandre le sang des démons sur sa route. l'inactivité commerciale lui permis de prendre conscience qu'il était le temps de prendre le large et aller vers d'autres contrées où il pourrait rencontrer de nouvelle personne au grand cœur. C'est sous la protection de Danava que Gabriev fis ses bagage et ferma sa taverne afin de prendre le grand large. Depuis il S'épanouit au côté des Sages, guilde pour laquelle il a juré loyauté.



Chapitre 2: Adaptation



Peu de temps après son insertion dans la guilde, Gabriev partit se familiariser avec son nouvel environnement. Lui, qui était un inconditionnel de la nature, ayant vécu de nombreuse années reclus dans les forêts et les montagnes, prit la direction de l’est, traversant sommairement et sans aucune halte le temple du vent qui ne lui inspirait encore aucune confiance. Quelques heures de marche lui suffire pour arriver à la lisière de la forêt, une pancarte y était placardée au début du chemin.

« Seul une âme mure, en osmose avec la nature trouvera son chemin dans la verdure et atteindra notre cité pure »

L’inscription y était écrite en une langue ancienne qu’il avait appris en côtoyant les étrangers durant ses voyages. Il mit sa capuche, et fit un premier pas dans cette dense et sombre forêt. Au moindre pas, on se sentait observé par des milliers d’être, qui n’inspiraient aucune volonté meurtrière, bien au contraire, l’air y était chaleureux, cette forêt était l’opposé du chemin menant au lac, qui en apparence paraissait beau et reposant alors qu’il en était tout autre. Non, ici tout était calme et détendu, ni vent, ni violence, ni sang. Le seul bruit des animaux allant de branches en branches, suivant le moindre des agissements de Gabriev.

Un endroit aussi pur existerait-il réellement en ce monde ou la violence règne en maître Absolu.

Il continua son expédition, prenant soin de ne rien froisser sur son passage, la beauté de ce lieu faisait tout son charme et, briser cet équilibre serait un gâchis.

Un petit animal ressemblant à un petit lémurien vint se poser à son épaule.

Salut toi. L’animal à qui manquait la parole ne lui répondit que part une cascade sur le haut de sa tête.

Au moins un que mon physique ne repousse pas

Je vois que vous n’êtes pas limité à l’apparence et qu'en dépit du fait que nous ne puissions communiquer par la parole, nos cœurs et nos esprits transcendent cette barrière et nous permettent de nous comprendre tout de même. Accepterais-tu de faire un bout de chemin à mes cotés petite créature ?

Il repris son chemin et atteint enfin la cité d’Aefïa, toujours accompagné de son nouvel acolyte qui se faisait de plus en plus familier avec lui.
La ville était entièrement faite de bois, pas d’infrastructures en pierre. Tout était fait comme la nature l’avait souhaité. Quelques liserais de lumière filtraient des arbres desquels on ne voyait pas le sommet.
C’était une ville peuplée d’elfe vivant en Osmose avec la nature et les bêtes sauvages, il ne vivait ni de chasse, ni de pêche, il se contentait de se nourrir que de ce que la terre leur fournissait. Une vision utopique de ce que chacun d’entre nous souhaitait que ce monde soit.

Nombreux sont ceux qui vinrent l’accueillir, à en croire leurs paroles ; de moins ce que l’on pouvais en comprendre ; peu nombreux sont les guerrier du monde extérieur qui on foulé la terre d’Aefïa.
Stupéfait de leur grande bonté et extrême gentillesse, Gabriev rencontra le chef du village, nommé Vanarionafin de se faire accepter parmi eux, les échanges furent accompagné de mimes et grimaces, quelques sourires et tapes amicales. Malgré son passé souillé par le sang de ses assaillants et le fait qu’il ne renie pas sa nature combattante, il fut accepté par le petit elfe qui se montra fort sympathique à son égard. On le conduisit alors dans une cabane, certes de petite taille, mais elle suffisait amplement à la présence de sa seule personne et son nouveau compagnon de voyage.
Il déposa ses affaire et se coucha quelques instant.
A son réveil, on organisa une cérémonie d’intégration à son honneur comme leur culture le prévoyait lors de l’arrivée d’un nouveau membre dans leur tribu.
Depuis, il vit toujours parmi eux et ressort de la foret pour combattre quand le royaume des dieux est dévasté par les crapules de Demonio.



Chapitre 3: Démonisation



Gabriev rodait non loin de sa foret, et fis une halte pour se reposer. Il s'allongea alors sur une branche d’arbre non loin d’Aëfia. L’orée de cette étendu verdoyante lors du couché de soleil était si beau en cette Saison que n’importe quel être sans cœur en serai charmé, quand au chant des oiseaux, il sifflait si doux à l’oreille qu’il endormirai n’importe quel insomniaque.

« Le Roi est mort »
« Aahhh »

« Ouinnnnn »
« Un…Un démon, c’est un démon » les cris de stupeur faisait rage et les cris du nouveau né en étaient camouflé.

Pwaaa...Ahh…ahh… Encore un Rêve

Des Gouttes de sueurs coulaient le long de sa peau grisatre, contournant cornes et autres balafres jusqu'à descendre au plus profond de ses yeux si noir avant de retomber en larme de sang.

Qui suis-je ? Pourquoi le châtiment Divin c’est il abattu sur moi à l’instant même de ma naissance ? De toute façon il est inutile de me morfondre désormais mais…que suis-je ? Dois-je me résoudre à apaiser cette envie de meurtre obsessionnelle ou bien la consumer ? Dois-je m’épanouir dans de vastes coulées de sang ou bien me contenté de pluie de rayon de soleil ?

L’heure n’étant plus à la confession, il fallait agir, tuer ou être tué, traquer ou être traqué, vivre ou subir la vie.

Tuer, être tué ! Tuer, être tué ! Tuer, être tué ! TUERRRRR

Une aura profondément sombre se dégagea alors de lui, la verdure se déflorait en son contact. Un changement physique se laissait percevoir. Des cornes lui poussaient aux épaules, lui sortaient des bras, ses griffes s’assairaient, son visage s’assombris quelque peu et ses dents ou plutôt ses crocs s’allongèrent.
Quand à ses Ailes auparavant peu développées qu’il pouvais dissimuler sous sa cape imposaient plus de présence et imposait plus de frayeur par leur couleur des plus sombres.

Snnf Snnff

Une Silhouette humaine de l’age d’un enfant gambadait dans la prairie non loin de là et d’un seul coup, la branche sur laquelle il reposait se soulagea de sa présence.
Quelques heures plus tard, la nuit tombé Gabriev revint en ville, dégoulinant encore de l’essence vitale de cette faible créature qu’était cette fillette de jeune age.
Il se retrouva face au temple de la Lumière toujours aussi lumineux par cette nuit claire et douce et paisible et s’y installa sur sa toiture afin de savourer cette délivrance qui sonnait comme une renaissance en ce soir de pleine lune.

Que penserai tu de moi si tu était là ? Tu trouverai sûrement que je suis tombé bien bas.
Il n’y a pas de justice, pas d’égalité entre les races, les plus fort dévore les plus faible, tel est la seule loi en rigueur en ce monde bouffé par le vice. J’ai était traité comme un chien durant ma jeunesse, vécu reclus dans les montagne pour éviter le regard malveillant de la population, je retrouverai chacun d’eux… L’époque où j’implore Dieux de veiller sur moi est
révolue. Il est temps de danser au rythme de mes coups et de chanter la douleur de ma souffrance passée, le spectacle de l’horreur va bientôt démarrer.

Il s’allongea sur les tuiles noircit par sa haine, fixant une Pleine Lune d’une pureté divine d’un regard dédaigneux, avide de souffrance, de cris et de puissance.
Il quitta l'ile par la suite sans ses équipement et prit une nouvelle voix, tracée par le sang d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=366229
Zekiel
Épéiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1565
Age : 26
Localisation : Dans la cave de la taverne
Métier : Retraité
Guilde : La*Confrerie
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: BG gabriev   Ven 22 Mai - 16:51

désolé *flemme de refaire les texte en gras ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=366229
Shingen
Petit chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 717
Age : 27
Localisation : Dans une contrée lointaine , ou tu ne saurais me trouver.
Métier : Chevalier
Guilde : LaConfrérie
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: BG gabriev   Ven 22 Mai - 17:20

(Très bon texte Smile , dois-je t'aider à le continuer ou ce n'est pas nécessaire?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekiel
Épéiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1565
Age : 26
Localisation : Dans la cave de la taverne
Métier : Retraité
Guilde : La*Confrerie
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: BG gabriev   Sam 23 Mai - 23:37

pas nécessaire, maintenant je vais RP en tant qu'esprit, en gros un personnage qui peut disparaitre a tout moment. ça me convient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=366229
Shingen
Petit chevalier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 717
Age : 27
Localisation : Dans une contrée lointaine , ou tu ne saurais me trouver.
Métier : Chevalier
Guilde : LaConfrérie
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: BG gabriev   Dim 24 Mai - 13:04

Un peu comme moi d'ailleurs Smile roll eyes


(Si tu veux bien lire le rp que j'ai fais dans 'Mémoire de Ikki' et donner un avis ça serait simpas , car je pense que je suis assez rouillé en texte :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekiel
Épéiste
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1565
Age : 26
Localisation : Dans la cave de la taverne
Métier : Retraité
Guilde : La*Confrerie
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: BG gabriev   Dim 24 Mai - 18:12

je le lirai dans la journée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.slayersonline.info/communaute/profil.php?id=366229
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BG gabriev   

Revenir en haut Aller en bas
 
BG gabriev
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la Confrérie :: Section Slayers Online ~ Général :: Bibliothèque de la Confrérie-
Sauter vers: